Le Blog

HomeKeeper : une plateforme vocale à domicile pour faciliter la mobilité ?

— 19 décembre 2019 à 12 h 22 min

HomeKeeper : une plateforme vocale à domicile pour faciliter la mobilité ?

En 2019, HomeKeeper a poursuivi sa démarche living lab, proposant un nouveau rendez-vous de co-création et d’exploration, au coeur du TURFU Festival, qui s’est déroulé du 14 au 20 octobre, au Dôme à Caen.

En interrogeant les publics sur la question des services citoyens et plus particulièrement du transport en multimodalité, les porteurs de HomeKeeper et les participants aux ateliers ont posé les bases des futurs services que pourrait offrir l’assistant vocal Skipit pour faciliter la mobilité.

Ces ateliers ont réuni 60 personnes, principalement étudiants, mais aussi bénéficiaires de l’UNA ayant accepté de participer, une personne de la Communauté de Communes de Granville spécialisée dans les transports, des actifs, un Grand Témoin du TURFU Festival, Dominique Cardon, directeur du Médialab de Sciences Po (https://medialab.sciencespo.fr/).

Au regard des services citoyens et concernant le transport, les enseignements de cet atelier sont les suivants :
Services en mobilité : certains participants ont été surpris d’être interrogés sur la question du transport et ont eu des difficultés à proposer des solutions utiles en mobilité, alors que l’assistant vocal Skipit est voué à rester à domicile. Il pourrait être intéressant de ré-interroger l’acceptation des publics sur cette question des services embarqués. L’usage déporté de la plateforme (intelligence artificielle et services) Skipit sur le smartphone (faisable techniquement) pour faire de Skipit un compagnon en mobilité pourrait être une solution à tester.
Exemples de services en mobilité imaginés lors des ateliers :
– communiquer à Skipit sa position pour adapter les réponses et propositions,
– être prévenu des problèmes en temps réel, avec une proposition d’itinéraire alternatif,
– bénéficier des services Skipit en mobilité en lui parlant à distance via son téléphone,
– prévenir ses contacts de son retard.

Réservation et commande de transports à la voix : les participants se sont facilement appropriés la préparation d’un trajet et les services qui y sont associés. Ceci va dans le sens de l’hypothèse formulée par les porteurs de projet sur l’intérêt de proposer la commande et l’achat de transport à la demande via Skipit.

Acceptation du push : les participants semblent tout à fait favorables, et même demandeurs, d’avoir des push vocaux ou des push sur leur smartphone. Cela vient corroborer les informations recueillies dans le cadre de l’expérimentation en cours avec l’UNA, 44 et la CARSAT.

Voir la synthèse graphique

Lire la restitution complète